Kjeld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kjeld

Message par Sahauryh le Mer 23 Mai - 14:46


 

KJELD


Fils de : Célénis du palais de l'Est
Âge : 41 ans
Appartenance : Neutre
Métier/Occupation : Ancien gladiateur à Kadim - Éleveur (chevaux, chameaux principalement)
Avatar : Master - OC de Aenaluck - Deviant-art
Rang souhaité : Trois mots maxi pour caractériser votre personnage.

LE PHYSIQUE


Le moins que l'on puisse dire c'est que Kjeld n'est pas un avorton, comme la grande majorité de ses comparses élevé au palais de l'Est. Son corps est conçu pour le combat comme en atteste sa carrure et sa musculature. Et encore il a un peu perdu en masse depuis qu'il ne fréquente plus le sable de l'arène. Il n'en reste pas moins un très beau spécimen dans le genre viril, peut-être un peu brut.
Sous le soleil encore jeune il travaille, ses grandes mains rendues caleuses par le maniement des armes s'emploi aujourd'hui à manier la fourche et la pelle. Son corps luit sueur, loin de l'huile parfumée dont il été enduit avant ses combats. Parfois la poussière vient se coller à sa peau halée aux effluves d'écuries. Sale? Peut-être ... Il n'empêche que lorsqu’il porte l'outre à sa bouche, on aimerait bien être la goutte d'eau qui s’échappe du coin de ses lèvres, roule le long de son menton et poursuit sa course folle le long des reliefs vallonnés de son torse...
Un instant d'absence... en relevant le nez vers son visage il vous semble presque deviner un sourire dans son regard clair d'un bleu délavé. Sur le coin de ses lèvres aussi, ça ne dure qu'un instant avant que ne revienne son stoïcisme habituel. Il fait parti de ceux dont les traits ont su gagner un certain charme avec les années. Le blond cendré de sa chevelure mi-longue s'est très tôt vu parsemé de gris et de blanc. Point de coquetterie ou d'artifice chez lui, s'il taille sa barbe quand elle devient trop longue, c'est dans un soucis de pratique et de confort. Il émane de lui cette impression de force tranquille, de puissance maîtrisée, domptée, comme celle d'un étalon.

LE CARACTERE


200 mots
Peut-être passe-t-il trop de temps avec ses bêtes. Il leur ressemble, à moins que ce ne soit l'inverse? Maître Kjeld est taciturne, il a le verbe rare, la majeure partie du temps. Je crois qu'il n'aime tout simplement pas gaspiller sa salive. En revanche s'il a quelque chose à dire il ne prend pas de gant. Quand les choses ne sont pas faites comme il le veut, on ne tarde pas à le savoir. On s'en est pris des soufflantes, je vous le dit! Maintenant que je commence à la connaitre je sais voir ces petites choses qui traduisent sa satisfaction, ça me convient, qui sait peut-être un jour lui arracherais-je un compliment?
Au fond ce qu'il ne dit pas, il le montre, ce sont des attentions, des marques de confiance, des responsabilités. C'est comme ça, je comprend, il a été élevé ainsi, on ne montre pas de faiblesse éventuelle à ceux qui pourraient te poignarder dans le dos. Parfois il baisse la garde, et c'est agréable, de l'entendre rire, souvent c'est lorsque nous fêtons quelque chose. Maître Kjeld n'est ni un saint, ni un démon, c'est un homme tout simplement. Il a juste ce je ne sais quoi qui vous donne envie de le suivre, de chercher son approbation. Certains d'entre nous sont des esclaves, d'autres sont libres, pourtant la différences n'est pas visible, je crois bien qu'il a finit par tous nous apprivoiser. Je pense que ça vient aussi du fait qu'il est juste, il n'y a pas chez lui de duplicité ou de fourberie. L'ancien combattant n'est jamais loin, il est plein de valeurs et de discipline.
Par contre c'est une fichu tête de mule, si il a décidé quelque chose lui faire faire marche arrière relève du miracle. D'un côté c'est plutôt positif de le savoir aussi tenace et d'un autre... c'est pas toujours de tout repos. Dans l'ensemble ses décisions sont sensées et réfléchie, mais parfois, s'il décide d'en faire une question d'honneur ou de fierté il peut vite mettre de côté son cerveau. Il ne supporte pas que l'on remette en question son intégrité ou ses bêtes. Pour tout dire j'ai l'impression qu'il leur accorde bien plus de valeur qu'à la plupart des être humains. Cela dit, peu de gens osent encore tenter d'insinuer que nos bêtes sont boiteuses ou malade...

L'HISTOIRE


300 mots.
Si je le connais assez pour me permettre de parler de mon maître c'est parce que je le sers depuis l'époque où il était gladiateur dans les arènes de Kadim. A l'époque j'étais vraiment qu'un gamin à peine sortis du cocon protecteur du palais, me suis fait embarquer par les vendeurs d'esclaves. Ces vautours... Enfin dans mon malheur j'ai eu de la chance, acheté par l’intendant des arènes j'ai été assigné au service de l'une des célébrité locale... je travaille toujours pour lui. Mais bon on n'est pas là pour parler de moi n'est-ce pas!

Maître Kjeld n'a jamais été très précis sur son passé je ne sais que ce qu'il a pu laisser glisser au détour d'une conversation ou d'une soirée trop arrosée. Ce qui est sûr c'est qu'il est né au palais de l'est et qu'il a étonnamment beaucoup de respect pour celle qui fut sa mère. Ça m'a surpris parce que bon là-bas ils sont pas trop connu pour ça mais bon, je suppose qu'on a tous un rapport particulier avec celle qui nous donne la vie... je ne sais pas si tout ce qu'on dit sur le palais de l'est est vrai, ou se trouve la limite entre ce qui est vrai et ce qui sert à rendre les guerriers qui en sortent plus inquiétant. Toujours est-il que le maître a clairement été formé pour le combat, je suppose qu'il a du suivre un genre d'entrainement à la dure. Je ne pense pas que ce fut une partie de plaisir, d'ailleurs il a toujours cette ombre dans le regard quand il revient du palais, à mon avis il n'aime pas cet endroit.

Entre sa sortie du palais et son arrivée dans la arènes de Kadim... là c'est plus compliqué. j'ai le sentiment qu'il a erré un peu, louant ses services pour la protection des caravanes. Je sais par exemple qu'il a longtemps travaillé pour des marchand d'esclave, à jouer les gros bras. J'avoue, j'ai du mal à l'imaginer lever la main sans raison sur des malheureux. Pourtant il l'a déjà laissé sous-entendre quand j'ai voulu savoir pourquoi il avait décidé de jouer presque quotidiennement sa vie en tant que gladiateur alors qu'il était libre de vivre ailleurs. J'ai eu le sentiment qu'il cherchait un genre de rédemption. Peut-être envisageait-il de tomber sur un esclave capable de le vaincre lors d'un des quelques combat à mort... Je ne sais pas ce qui l'a poussé à changer de voie cette fois là, peut-être qu'à force il n'a plus supporté, peut-être s'est-il battu avec son employeur ou un autre gars, peut-être l'a-t-il tué. Les possibilités sont nombreuses, moi j'aime à imaginer qu'en prenant de l'âge et de la confiance il a réalisé que ça ne convenait pas aux valeurs profondes qui sont les siennes et qu'il a décidé de faire autre chose.

Moi c'est le gladiateur que je connais le mieux, celui qui assurait toujours le spectacle. Pendant près de 5 longues année, comme une machine il montait les marches, s'avançait sur le sable et affrontait son ou ses adversaires, hommes ou bêtes. Il n'a jamais aimé ces combat où le but était de tailler un pièce un animal, mais le public aime ça, et les bêtes coûtent souvent moins qu'un esclave. Il lui est arrivé de mordre la poussière, rarement, je sais qu'il a toujours violemment refusé que l'issu du match soit déterminée à l'avance. Il préférait refuser, l'avantage d'être libre. Il était admiré, adulé même je pense, tant par les spectateur que par les autres combattant. Encore ce truc dont je parlais plus haut, sans chercher volontairement la gloire elle lui tombait dessus. Il a toujours eu horreur de ça, de ces riches marchands qui voulaient le parrainer, l'inviter à des fêtes pour l'utiliser comme appât pour faire des affaires. Cela dit, je ne l'ai jamais entendu se plaindre de ces hommes qui passaient en coup de vent dans sa couche. Quand il y avait une couche...

Quand j'y repense, il y a toujours eut du monde autour du maître, mais extrêmement peu de gens avec qui il ait eu de vraies relations et je ne parle pas que de relations sentimentales ou physique! Je ne lui connait que peu d'amis et encore moins de petits amis... quoique, y a eu ce gamin, mais bon je ne sais pas trop si on peut dire qu'ils étaient en couple. Ça y ressemblait, de loin, de près j'en suis moins sûr. Moi je voyais plus un petit jeune qui mélangeait peut-être un peu trop admiration, amour, désir et mon maître qui ne savait pas trop quoi en faire et qui s'est prêté à son jeu le temps qu'il se lasse. Ça a quand même duré cette affaire là, il était tenace le gamin, fallait le voir  s'accrocher, parfois ça m'a même fait un peu de peine pour lui. Puis bon finalement après deux ou trois ans je sais plus bien, il est parti, comme il était venu pffuit... Après c'est devenu compliqué, pas à cause de son départ, non y a eu des histoires aux arènes, l'intendant a changé et le nouveau était encore plus vénal et fourbe.

Il n'a pas eu la meilleure idée de sa vie le jour où il a décidé de faire pression sur maître Kjeld avec ses sbires pour qu'il rentre dans le rang et se plie comme tous les autres au concept des combats truqués. Sauf que le maître n'était pas d'humeur à cette période, tout à fait entre nous et bien qu'il ne l'admette probablement jamais, je crois qu'il était un peu attaché à ce gamin. Enfin, pour en revenir aux affaires d'intimidation, ça a finit par faire du vilain. Une vrai guérilla, ça devenait franchement dangereux, même pour moi, comme la fois où j'ai failli finir sur la piste... moi comme si j'avais une chance d'en sortir. Ça a été atroce, j'ai cru y rester, mais maître Kjeld m'a racheté, pour une somme bien trop élevée pour être honnête, très sincèrement quand j'ai su le montant j'ai halluciné. Ça m'ennuie encore aujourd'hui, je crois bien que le maître a mit une sacré partie de ses économies pour sauver ma carcasse. Tu comprend du coup pourquoi je lui suis d'autant plus redevable... Après, l'histoire a continué de s'envenimer et s'il maîtrise le combat physique ce n'est pas le cas des manigances. L'autre a finit par gagner, l'enflure, de fausses accusations avec les bonnes relations. Aujourd'hui le maître n'a plus le droit de mettre un pied dans les arènes, mais je ne crois pas qu'il le veuille de toute façon. Dans la série des bonnes nouvelles, on a aussi été bannis de la ville, l'interdiction est toujours valable. C'est pour ça qu'on ne va jamais plus loin que le marché au bestiaux à l'extérieur des murs.

C'est là que le maître a accepté de faire de la surveillance pour certains marchands en complément de la milice de Kadim qui ne fait pas toujours son boulot. De toute façon dans cette ville tout dépend de la taille de ta bourse et des personnes que tu connais... Bref, ce changement de vie n'a pas eu l'air de le perturber plus que ça, je ne l'ai jamais entendu se plaindre. Il aurait pu me revendre aussi... pas faute de le lui avoir suggéré. C'est que je m'en voulais tu vois, en vérité je suis bien content qu'il ne l'ai pas fait! On a vécu comme ça au jour le jour quelques temps puis le maître a rencontré le vieux Davros, tu sais c'est à lui cet élevage. il était déjà vieux à l'époque et il cherchait quelqu'un.

C'est qu'il a sale caractère le vieux, les apprentis avaient tendance à défiler plutôt qu'à rester! Pour en revenir à notre petite histoire, le maître est intervenu pour gérer une bête rendue folle par une piqûre de scorpion. Ça arrivait de temps en temps, rien de bien extraordinaire, mais bon, des fois il suffit d'un peu de chance, Davros était là, ce qu'il a vu a du lui plaire... ou l’intéresser en tout cas. Il sont allé boire et discuter ensemble, la suite. Bah tu vois bien, ça va faire 7 ans qu'on est là dans cette oasis plus ou moins sur la route entre Kadim et Assima. Une vie simple, on travaille la majeure partie du temps pour s'occuper des bêtes, de temps à autres des caravanes passent, on va au marché aux bestiaux de Kadim environ deux fois par an, à Assima une seule fois, des fois pas du tout, ça dépend des tensions et de la sécurité de la route... De temps en temps on a des soucis avec des pillards, des fois des petits jeunes comme toi qui débarquent, ou qui repartent... de temps en temps l'un d'entre nous pars accomplir son devoir, puis revient, ou pas... J'aime pas quand le maître part, personne n'aime trop ça, mais bon c'est la règle on n'y peut rien. j'irais bien avec lui, mais j'suis pas de l'est moi tu vois alors je peux pas. Combien de fois il y est allé, je sais pas trop, je dirais 4 ou 5 fois depuis que je le connais, surement d'autres fois avant... quand on y repense ça doit en faire des rejetons. En ce qui me concerne je ne suis pas aussi zélé... Bon c'est pas tout ça mais faudrait voir à dormir gamin, demain on va encore en baver!

LE JOUEUR


Pseudo :
Âge :
Comment avez-vous connu le forum : Par Hari depuis longtemps, je passe, je repasse...
Votre présence sur le forum : présence quotidienne, réponse variable mais aussi rapide que possible.
Êtes-vous un DC : nop
Un Commentaire : trop de tentation ♥
avatar
Sahauryh
Impératrice
Impératrice

Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 21/05/2007

Carte d'identité
Identité: Kallisto
Profession: Impératrice
Etat civil: Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur http://testsah.forumpersos.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum